Accueil > Big Data, SGBD, IA, BI, SAP > Oracle Data Guard, mise en œuvre d’une base de secours
Formation #BSI263

Formation Oracle Data Guard, mise en œuvre d’une base de secours

Formation avec Restauration incluse
(Déjeuner, Petit Déjeuner et Pauses Cafés)

Durée : 4 jours

Code : BSI263

Formation dans votre entreprise.

Durée : 4 jours

Code : BSI263


Vous souhaitez réaliser cette formation en vos locaux avec le même programme ?

Vous souhaitez personnaliser le programme de cette formation pour qu'elle réponde aux spécificités de votre entreprise ?

Objectifs

  • Découvrir l’architecture et les fonctionnalités d’Oracle Data Guard
  • Créer et gérer des bases de secours physiques et logiques
  • Connaitre les différentes configurations Data Guard, switchover et failover
Programme
1/ Introduction à Data Guard
  • Historique
  • Standby database : Présentation
  • Types de base de données de secours
  • Les différents niveaux de protections de données
  • Rappel sur la configuration SQL*Net
2/ Présentation d'Oracle Data Guard
  • Oracle Data Guard : Architecture (vue d'ensemble)
  • Processus liés aux fonctionnalités Data Guard
  • Gérer les logs
  • Appliquer les logs
  • Types de services Data Guard
  • Changements de rôle : Permutation de rôles et changement de base en cas de panne
  • Présentation de l'outil DGMGRL
  • Environnement Oracle Data Guard Broker
3/ Créer et configurer une base standby physique
  • Préparer la base primaire
  • Etapes de création à l'aide de commandes SQL et RMAN
  • Mode FORCE LOGGING
  • Configurer les fichiers de journalisation de secours
  • Créer des fichiers de journalisation de secours
  • Utiliser SQL pour créer des fichiers de journalisation de secours
  • Afficher les informations de journalisation de secours
  • Définir les paramètres d'initialisation de la base principale
4/ Créer et configurer une base standby logique
  • Avantages d'une base de secours logique
  • Base de secours logique : Architecture SQL Apply
  • Processus SQL Apply : Architecture
  • Configurer les fichiers de journalisation supplémentaire
  • Etapes de création à l'aide de commandes SQL et RMAN
  • Configurer et surveiller l'application des logs de la base standby
  • Accéder à une base standby logique
  • Package dbms_logstdby
5/ Approfondir l'administration d'une base standby
  • L’archivage : Gestion des destinations
  • Configurer les services de transport et d’applications des logs
  • Modifier le mode de protection de données
  • Configurer la détection des logs manquants
  • Correspondance des noms des fichiers des deux bases
  • Utiliser des fichiers redo log dans la base standby
  • Gestion d'une arborescence différente entre la base primaire et la standby
  • Démarrer et arrêter la base standby
  • Démarrage/arrêt de la récupération sur la base standby
  • Ouvrir la base standby en lecture
  • Gérer les modifications de fichiers dans la base primaire
  • Impact d'un RESETLOGS sur la base primaire
  • Transition de rôle (opération Switchover)
  • Transition par Failover
6/ Surveiller une configuration Data Guard
  • Vérifier l'état du Data Guard et de l'ensemble des bases
  • Contrôler les opérations d'application des logs et de transport des logs
  • Utiliser de Data Guard Broker
  • Utiliser l'utilitaire DGMGRL
7/ Activer Fast-Start Failover
  • Fonction Fast-Start Failover : Présentation
  • Fast-Start Failover : Déclenchement
  • Installer l'observateur
  • Prérequis Fast-Start Failover
  • Configurer Fast-Start Failover
  • Définir le décalage limite
  • Configurer l'arrêt automatique de la base principale
  • Rétablissement automatique après une opération Fast-Start Failover
Approche Pédagogique

Approche Pédagogique

  • Pédagogie très opérationnelle fondée sur l'alternance entre théorie et pratique
  • Cas pratiques
  • Remise d’outils
  • Echanges d’expériences
Public cible

Public cible

  • DBA